dimanche 3 février 2013

Nicolas UNGEMUTH: Le journaliste incompétent

Ungemouth est un "journaliste" qui travaille chez Rock n Folk, ainsi qu'au Figaro......
Il a une aversion pour le Hard Rock et ne se prive pas de l'écrire que cela soit dans Rock et Folk ou dans ses propres bouquins.
Je me pose depuis longtemp cette question : Pourquoi a t-on demandé à ce personnage chez  Rock et folk d'écrire  sur un groupe qu'il déteste aussi profondément ?????
En plus vous noterez un petit passage homophobe, qui pourrait lui valoir quelques soucis avec la justice.....Petit passage homophobe que l'on retrouve aussi dans Rock et folk de décembre 2003 à propos des 40 pires groupes de rock (Queen et Judas Priest encore...)....

Ce type adore David Bowie que je déteste viscéralement. Est-ce que j'écris ce que je pense de David Bowie ici ???? Et pourtant je pourrais en écrire des tas de lignes insultantes sur Bowie tellement je hais ce Bowie qui a créé son image non pas sur la musique, insipide, mais sur de l'image.

Dans son dernier bouquin, que je ne citerai pas pour ne pas lui faire de la pub,Ungemouth passe du cirage sur les productions de Bowie, le punk, des tas de groupuscules de garage rock, tout cela je le déteste aussi, et il pond tout un chapitre (vers la fin du bouquin) pour descendre avec des termes insultants les amateurs de Hard Rock et de Prog Rock. Lisez le chapitre sans acheter son bouquin. C'est à vomir ! Il nous traite carrément de demeurés!
Comme Manoeuvre a écrit la préface, on comprend mieux le pourquoi de sa présence chez Rock et Folk ....

En plus comment un mec qui se prétend chroniqueur rock peut-il bosser au Figaro?

Je vous invite à commenter comme il se doit toutes ses productions sur Amazon.fr, à écrire à Rock et Folk, et même au Figaro et partout où ce gugusse officie. Un tel type mérite qu'on le secoue un peu dans tous les sens.
Sur une photo, on le voit assis et surtout poser dans son salon Parisien hyper chic, qui pue le fric, un vrai Rockeur....
voila la photo, notez le rockeur typique avec le petit foulard très 16ème arrondissement.....
Et ça se permet de critiquer le Hard Rock.....


















Autre photo du gus, très rock'n'roll. Petit minet qui se la joue pseudo rebelle "moi je connais des groupes obscurs avec des types qui ne savent même pas jouer, mais que vous ne connaissez pas, whahin... ) Trop la classe. Toujours dans son petit home douillet très 16ème et très rock'n'roll

Voila 2 pages extraites de son torchon qu'il appelle livre. Selon lui, étant amateur de vrai bon rock, comprenant le Hard Rock, excluant le punk, je suis bas du front, crétin, puceau, imbécile. Et bien Ungemuth de mes deux, je t'emmerde profondément.

La chronique de TYA selon cette merde d'Ungemuth :
Il traite TYA de bouse, mais venant d'une merde....




9 commentaires:

Anonyme a dit…

En effet ce monsieur à proféré à plusieurs reprises des propos laissant clairement transparaître son homophobie. Il nous assène ses vérités absolues et parfaitement subjectives, de personnage narcissique infatué de sa propre personne.

No Title a dit…

Je n'aurais pas écrit mieux. Merci de votre commentaire bien vu.

Anonyme a dit…

c'est assez puant effectivement.

Lolo Nossuib a dit…

Ah mon sauveur de la soirée !

Je m’apprête à aller commenter l'article assassin qu'il vient d'écrire sur le dernier album de Fauve sur le site du Figaro.
http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2014/02/07/31006-20140207ARTFIG00388-le-coup-de-gueule-de-nicolas-ungemuth-fauve-rrrrrrrrrrr.php

Oui, bon je sais, vous le dites vous-même, un critique rock au Figaro, ... comment dire ? ? pas très crédible?!?.

Tout de même c'est lamentable de démolir un groupe de musique comme ça. Je ne connaissais pas leur album il y a une heure encore, (donc ce n'est pas un fan aveugle qui parle) mais franchement, il y a bien d'autres imposteurs sur qui taper avant de démolir des artistes qui, j'en suis convaincu, sont honnêtes dans leur démarche.

Ce type n'est pas seulement incompétent, il est dangereux !!!! Et je vais faire part de mon opinion aux journaux qui l'emploient.

Merci pour votre article et la belle photo de Mr Ungemuth dans son salon.

Lolo

Anonyme a dit…

Après avoir reagardé hier soir les victoires de la musiques (personne n'est parfaite), saint valentin célib oblig'; j'ai cherché ce matin un article sur le même thème. Je suis tombée sur Ungemuth, insupportable, fatiguant et insultant, moi je lui dit que le journalisme ce n'est pas ça...

Lolo Nossuib a dit…

Votre article est très intéressant. Ce Ungemuth est une plaie vivante. Si seulement il se contentait d'être homophobe, on pourrait lui pardonner... les traumatismes de l'enfance, on peut pas toujours s'en dépêtrer...

Mais c'est surtout de la malhonnêteté intellectuelle dont il fait preuve. Ce type n'apporte pas grand chose (notez bien que je n'ai pas dis "rien", car rien n'est jamais totalement inutile !)

C'est une bonne idée les commentaires Amazon !

Anonyme a dit…

Pour avoir cotoyer ce gars, je vous confirme que c'est véritable puant. Je le laisse péter dans la soie, cacher son goitre avec un foulard hermes, jouer les rebelles au figaro

Julien Deléglise a dit…

Je suis bien d'accord avec toi, je n'aime pas ses opinions tranchées comme si il avait la science exacte.
On peut défendre ses goûts musicaux sans vomir sur ceux des autres, du moins quand cette musique est dotées d'une certaine qualité artistique.
Je vois que tu aimes Budgie, excellent choix. Je te conseille mon blog alors, j'espère qu'il te plaira.

https://electric-buffalo.blogspot.fr/

No Title a dit…

Salut Julien, je viens de voir ton blog : on a exactement les mêmes gouts ! Cool! C'est rare. Je m'aperçois que je l'avais déjà visité car j'avais mis des commentaires pour Starz et Ten Years After.
Je rajoute un lien vers ton blog, très bien foutu. (Quelqu'un qui connait Riot et Grand Funk mérite le respect)